Secret Japan

Go to bottom Home • Forum & Guides • Tokyo Restaurants • Onsen • Album • Links • Search Forums • Rules • FAQ Go to top
Go to bottom Log in • Register • Staff Go to top
Calendar 
L'île d'Itsukushima ou Miyajima (Hiroshima-Ken) [F]
 
View previous topic View printer-friendly version Search Display number of posts for each poster in this topic Export topic thread to a text file View next topic
Author Message
fredayu
Guide

Offline
Total posts: 66

France
PostYou have posted in this forum: Sun Nov 25, 2007 9:29 pm Back to top

L'île sanctuaire de d'Itsukushima, plus connue par le nom de sa principale bourgade Miyajima (宮島町) se trouve à quelques kilomètres de Hiroshima dans la grande mer intérieure du Japon. Pour atteindre l'île il faut prendre un petit train jusqu'à la gare de Miyajima guchi, puis prendre un ferry qui en quelques minutes mène sur le seul débarcadère de l'île. Tout de suite en descendant du ferry on est dans l'ambiance de cette île, puisque ici il y a très peu de voitures, et on croise partout des daims en liberté. Cette île n'abrite ni maternité ni cimetière car il est interdit d'y mourir ou d'y naître. De même il est interdit d'y abattre des arbres, c'est pour cela que l'île est recouverte d'une épaisse forêt. Durant la journée cette île peut être très fréquentée, surtout autour du grand sanctuaire mais dés 16H00 tout le monde quitte l’île, sauf les résidents des ryokan, et l’île retrouve une partie de sa sérénité.





rail

Miyajima Guichi station



rail

tram station



ferry

Ferry terminal



ferry

Ferry terminal



I RED

Sanctuaire Itsukushima



D RED

Temple Daisho-in



S RED

Temple Sensokaku



M RED

Mont Misen



M RED

Parc de Momijidani




Voir aussi cette carte en anglais (pdf) de l'île.





A voir :

Le sanctuaire Itsukushima (厳島神社)
Le temple Daisho-in (大聖院)
Le temple Sensokaku (千畳閣)
La montée au Mont Misen (弥山)
Le parc de Momijidani (紅葉谷公園)


Quand :

Au printemps pendant Hanami
A l’automne pendant la saison des érables rouges
Mais on peut y aller tout au long de l’année sauf durant la saison des typhons.


Fêtes :

11 février : festival des huîtres de Miyajima
15 avril : rite de marche sur le feu par les moines de l'île
16 juin : Kangensai (festival nautique)
14 aout : festival pyrotechnique
15 novembre : rite de marche sur le feu par les moines de l'île
31 décembre : Chinkasai (festival du feu)


Spécialités :

Les huitres de la mer intérieure
Les anguilles de la mer de Seto
Les Momiji Manju : gâteaux en forme de feuille d'érables au chocolat, ou aux haricots rouges, ou à la crème
Les Taiko no Chikaramochi : gâteaux de riz


Hébergements :

Il existe sur cette île de nombreuses possibilités de logements à tous les prix. Je ne citerais que le ryokan Kinsuikan, celui que j’ai fait, ryokan de style moderne de haute catégorie, dont certaines chambres donnent sur la baie avec une vue sur le Torii flottant.
Kinsuikan

Note de sanji : Les logements sur l'île sont relativement chers; une alternative avec des prix raisonnables est Miyajima Mori no Yado, qui est en fait un Kokumin Shukusha (série d'hébergements appartenant à l'Etat et proposé à des prix plutôt bas); on y trouve des chambre dès 8400 yen avec dîner et déjeuner. Il est pratique de prendre ses repas sur place, car il n'y a pas vraiment de restaurants autour, mais j'y ai trouvé la nourriture un peu décevante. Il y a aussi des bains dans l'hôtel, ainsi que des salles de bain dans toutes les chambres.
Téléphone - 0829-44-0430
Internet - www.morinoyado.jp/e (en anglais)


Où manger :

Il y a quelques petits restaurants dans la rue centrale de Miyajima au milieu des magasins de souvenirs, et notamment un petit restaurant proposant des spécialités à base d’huitres.
Le soir la ville est comme morte et les repas se prennent exclusivement dans les ryokan.


Comment s’y rendre :



En train : Hiroshima - Miyajimaguchi, ligne JR, 25 min., 400 yen, chaque 7-30 minutes;
En traim : Hiroden-Hiroshima - Hiroden-Miyajimaguchi, ligne Hiroshima Dentetsu, 60 min., 270 yen, chaque 7 minutes;
De Miyajimaguchi, il faut prendre un ferry pour Miyajima; il y a deux compagnies qui font ces trajets, dont JR (JR Pass valide pour cette dernière).
En bateau : Ujina Port (port de Hiroshima) - Miyajima Pier, 22 min., 1600 yen, 8 bateaux par jour, réservation obligatoire au 082-254-1701

A noter qu'il existe un pass pour 2 jours, valable sur les trams, ferry et téléphérique, pour 2000 yen.


Un site en Japonais-Anglais et Français sur l’île : Miyajima





Visite :



Le sanctuaire d'Itsukushima (厳島神社)
Entrée 300 yens
De 8:00 à 17:00 toute l’année

Ce sanctuaire est établi sur l'île depuis l'an 591 au pied du mont Misen dans une petite baie. Face au sanctuaire, les pieds dans l'eau se trouve un impressionnant Torii vermillon, construit en 1875, mais dont le premier exemplaire fut construit au 12éme siècle. On peut y accède à marrée basse, pour se rendre compte de l'importance de ce monument avec se 16 mètres de haut. A marrée haute le Torii semble flotter sur l'eau. Il servait d'entrée symbolique pour le sanctuaire, et menait sur le Hon Den la salle principale sur laquelle avait lieu les danses sacrées. Construit en 591, le sanctuaire fut restauré à plusieurs reprises, mais il est dédié aux trois filles de Susanoo, personnage de la mythologie Shinto. A l'intérieur du sanctuaire on peut voir le Sori Bashi, un pont vermillon à la cambrure très accentuée, la grande salle de méditation Asaza ya, on se trouve des costumes de danses et face à la mer la plus ancienne scène de théâtre Nô du japon, datant de 1590. A l'extérieur du sanctuaire se trouve la maison du trésor, qui renferme des cadeaux offerts au sanctuaire.










Image 887   Image 888   Image 890   Image 888



Le temple Sensokaku (千畳閣)

Sur un promontoire qui domine d'un côté la petite ville de Miyajima, et de l'autre le sanctuaire Itsukushima, se trouve un imposant bâtiment, le pavillon Senjokaku., et une pagode de cinq étages. Le pavillon Senjokaku a été construit en 1587, et on le nome aussi le pavillon aux mille tatamis. Entièrement construit en bois, sa surface était équivalente à celle de 1000 tatamis et il devait servir pour commémorer les morts de la guerre, et pour abriter une librairie de Sutras. La construction s'arrêta avec la mort de Hideyoshi Toyotomi, son mécène, et c'est pour cela que la façade d'entrée n'est pas terminée. A côté se trouve la pagode vermillon de cinq étages de Goju noto, et construite en 1407 et mesurant plus de 27 mètres de haut. En face de cette pagode de l'autre côté du sanctuaire, sur une petite colline se trouve la pagode à un étage de Tahoto.




Le temple Daisho-in (大聖院)
Entrée 500 yens
De 8:00 à 17:00

L'autre grand temple de l'île est le Daisho in qui se dresse à l'ouest de la ville, à l'écart des flots touristiques. Il vaut une visite pour l'opulence de son architecture. C'était le principal lieu de résidence des moines de la branche Mimuro, de la dénomination Shingon du Bouddhisme. C'est le plus grand temple de l'île, et il se compose de nombreux pavillons. De la ville on accède par un imposant escalier, bordé de bannières rouges et de statues des ancêtres. Au centre se trouve une rampe avec de nombreux petits moulins à prières bouddhiques. La pagode principale possède un beau porche en bois dont les poutres sont taillées en forme de dragons. Autours de chaque pavillon se trouvent de très beaux jardins, où l'eau est roi, et où se trouvent de nombreuses statues de moines, ainsi qu'une représentation de l'horoscope chinois. On peut aussi voir de nombreux ex-voto, sous forme de statues de Bouddhas ou de petites plaquettes de bois. Au pied d'un petit pavillon, l'escalier d'accès est bordé de très belles statues en bois représentant des êtres mythiques, guerriers ou gardiens dans des attitudes guerrières. Dans la salle de ce pavillon se trouve toute une collection de petites statues de Bouddha.






La montée au mont Misen (弥山) et le parc de Momijidani (紅葉谷公園)

Au nord du sanctuaire et de la ville se trouve le parc de Momijidani, le parc des feuilles d'érables. L'entrée du parc est marquée par un pont rouge enjambant un petit ruisseau. Ici la nature reprend sa place, et on peut croiser de nombreux daims. La meilleure période pour une ballade dans ce parc est l'automne lorsque toutes les feuilles des érables virent au rouge. La feuille d'érable est l'emblème de l'île, puisque la retrouve dans la forme des gâteaux spécialité de l'île. Des petits sentiers mènent à de petits sanctuaires, on a des points de vue sur le grand Torii. Au fond du parc un funiculaire mène au sommet du mont Misen qui culmine à 530 mètres au-dessus de l'île. Mais il faut faire la montée à pied, qui passe dans un vallon au milieu de la forêt. D'en haut, lorsque le temps le permet, on a une vue panoramique sur la mer intérieure et sur toute l'île. Au sommet à la sortie du funiculaire se trouve une colonie de singes à tête rouge que l'on rencontre partout sur l'archipel nippon. Le mont Misen est considéré comme sacré, car au sommet se trouve un petit temple en l'honneur d'un célèbre prêtre bouddhiste, Kobo Daishi (弘法大師, aussi connu sous le nom de Kūkai, et fondateur de la secte Shingon du bouddhisme), qui fit retraite dans une grotte de la montagne. D'autres grottes accueillirent ensuite elles aussi des ascètes..






Les habitants de l'île




Autres temples et sanctuaires

Partout sur l'île se trouve de petits temples et sanctuaires, comme le sanctuaire Kiyomori, face au grand torii flottant, ou bien le sanctuaire omoto, le sanctuaire des chevaux, ou alors cette petite pagode à un étage sur le chemin Asebi, qui domine la ville et le grand sanctuaire






Image 891

Download Post
sanji
Mod

Offline
Avatar
Total posts: 715

Japan
PostYou have posted in this forum: Tue Dec 04, 2007 12:54 pm Back to top

L’ascension jusqu’au sommet de l'île, au Mont Missen (altitude 530 mètres), vaut vraiment le détour: en cas de beau temps, elle offre des vues incroyables non seulement sur l'île elle-même, mais aussi sur toute la baie d'Hiroshima. Si la météo est peu clémente, et en particulier en cas de brouillard, cette excursion peut cependant être très décevante.

Le départ du téléphérique est situé en retrait du sanctuaire d'Itsukushima, à quelques 10-15 minutes à pied, à proximité du parc Momijidani (紅葉谷, Maple Valley). La montée se fait en deux temps, d'abord en télécabine jusqu'à la station intermédiaire de Kayadani (かや谷), puis en téléphérique jusqu'au terminus de Shishiiwa (獅子岩). La montée prend environ 20 minutes au total, mais il peut y avoir beaucoup de monde, et il faut parfois faire à nouveau la queue à la station intermédiaire. Il est fortement recommandé de monter avec les premières cabines, avant l'arrivée de la foule venant sur l'île juste pour la journée. Le prix de la montée est de 1000 yen, et 1800 yen pour l'aller-retour.

Depuis la station terminus de Shishiiwa à 430 mètres d'altitude, il faut encore marcher environ 20 minutes pour rejoindre un complexe de temples et le sommet de l'île. Cette marche en pente douce est en fait la plus intéressante partie des différentes randonnées possibles sur Miyajima: on y retrouve des vues superbes en cas de beau temps - notez la présence de nombreux élevages d'huîtres autour de l'île - et la faune y est très présente; on croise régulièrement des daims, et il y a une quantité impressionnante de singes au bord du chemin.

Image 882   Image 881



Arrivé au complexe des temples, on profite d'une petite halte pour visiter les différentes parties : Okunoin Temple, Niomon Gate, Miyama Shrine, Dainichido Hall, Reikado Hall, Misen Hondo et Shankido Hall. On notera en particulier l'une des 7 merveilles du Mont Misen, le Kiezu-no-hi, un feu brûlant depuis plus de 1170 ans et qui a été allumé par le célèbre prêtre bouddhiste, Kobo Daishi Kobo Daishi (弘法大師, aussi connu sous le nom de Kūkai, et fondateur de la secte Shingon du bouddhisme).

Le sommet de l'île est alors tout proche, et on y accède via des escaliers dont les derniers sont construits directement sous des blocs de pierre géants; on arrive finalement à une plate-forme avec une vue à 360 degrés. On trouve également un petit café juste sous la plate-forme.

Image 884   Image 883



Lors de mon ascension, malheureusement, le beau temps n'était pas au rendez-vous...

Image 885



A partir du complexe de temples, on peut soit reprendre le téléphérique, soit descendre en direction du sanctuaire d'Ikutsushima en suivante l'une des trois voies possibles (à noter que certaines peuvent être fermées en raison d'éboulements):
  • Momijidani course - la plus longue, passant sous les téléphériques (il faut alors d'abord retourner à l'arrivée du téléphérique);
  • Daishoin course - la plus rapide, offrant des vues magnifiques au début de la descente et rejoingnant le Temple Daishoin;
  • Omoto course - une alternative qui se sépare de la précédente à la Niomon Gate, qui arrive au parc Omoto et est surtout utilisée lorsque la Daishoin course est fermée.






Liens

Site officiel du téléphérique, en japonais, avec accès direct aux horaires.

Page officielle de Miyajima à destination des touristes visitant l'île - site graphique également en français.

Download Post
Display posts from previous:


 Jump to:   



  View previous topic View printer-friendly version Search Display number of posts for each poster in this topic Export topic thread to a text file View next topic

You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum
You cannot attach files in this forum
You can download files in this forum
Lo-Fi Version
90725 Attacks blocked :: Protected by phpBB Security © phpBB-Amod :: phpBB Security ©  Has Blocked 2,088 Exploit Attempts.
@ 2007 The Integra Team @ 2007 phpBB Group
:: Style IntegraMod © IntegraMod Team 2008 :: All times are GMT + 1 Hour ::

[Page generation time: 0.8348s (PHP: 92% | SQL: 8%) | SQL queries: 80 | GZIP disabled | Debug on]